alcool et consequences

Bienvenue sur mon blog aide a l alcool

14 janvier, 2007

Classé dans : bruno72,Non classé — bruno72 @ 14:36

emoticone bonjour a tous ,voila j ais 41 ans et je voulais faire partager mon « experience »de l alcool et ce que cela a entrainé chez moi.Tout commence il y a environ 20 ans,premier delire avec le produit a l armee et ensuite foire permanente entre collegues de boulots devenus des copain de boisson.Cela a durée une dizaines d année ,les arrets de travail on commencer a s accumulés etbien sur les licenciments sont arrivés avec.A l epoque j etais en region parisienne,je ne me rendais pas compte que j etais malade ,mon medecin de l epoque se contentais de me faire prendre du valium ,il ne me parlais jamais de cure de desintox ,donc je continuais dans mon delire.Un jour je me suis mis en menage avec une femme adorable,le seul probleme etait que ses parents adorais la féte contrairement aux mien qui eux non pas fais le quart de se que j ais pus faire et c est tant mieux pour eux.alors du coup je passais du temps avec mes « beaus parents »et continuais de m alcooliser,toute les occasions etais bonnes.J ais une foie de plus perdu mon job et ais ete obliger de mentir a ma compagne,je faisais semblant de partir au taf mais en fait j allais me souller la tronche.Elle s ent est apercu bien sur ,alors j ais fais un effort ,j ais retrouver du boulot de suite (c est facile en boucherie),mais je continuais a boire ,et un mec alcooliser avec des couteaux dans les mains et des horaires de fous ca souffre et ca a du mal a assurer sans sa dose.Le probleme c est que les doses devenais de plus en plus fortes,je consomais sur mon lieux de travail mon patron n ettant presque jamais las c etais facile,mais le soir venu c etait devenu dificile de dire a mon amie « je suis crever ,j ais encore eu une journée d enfer etc « .un jour de 21 mars 1999 elle s est suicidee et mon seul refuge a ete l alcool encore et encore.J ais decider de demissioner et de venir m installer dans la sarthe ,j ais trouvé du boulot mais 15 jour apres je me retrouvais a l hosto pour ts .La des medecins mon pris en charge et mon proposer de faire une cure.J ais accepter et fais 10 semaines de cure ,j ais repris mon boulot et ais tenu 17 mois ,mais j etais fragile et les moindres emotions fortes pouvais me faire replonger .Un rupture a suffit pour me faire replonger grave .depuis l an 2000 je suis en soins ,j ais fait 12 cure et poste cure ,j ais connu une fille en cure cela a été le coup de foudre ,on est rester 1 an ensemble sans alcool,etelle m a lacher.J ais replonger ,et la un medecin ma dit que si je continuais j allais mourir .j ais continuer au rithme de 2 litres de wiskis pendent environ 6 mois et j ais decider d arreter mes conneries mais il etais trop tard .Au moi de juillet dernier je me suis fais operer d urgence mais cela n a pas suffit mon cas etait deseperer au dire des chirurgiens alors reoperation en ultime recour au moi d aout,pancreas ,vesicule,et d enorme cicatrices,2 mois de convalescence suplementaire et me voila debout .Maintenant je sais que le moindre alcool me serais fatal,j ais eu la chance de me remetre avec mon coup de foudre ,c est elle qui me fais tenir le coup mais maintenant c est un combat de tout les jour ,je suis suivis par une psy ,par mon medecin traitant,par 2 chirurgiens mais malgrer cela je sais que si un jour j en ais mare je peut me foutre en l air tres facilement.J ais été mis en invalidité depuis 2 ans et je viens d apprendre que je ne pourais plus travaillier ,a 41 ans c est dur de se sentir inutile et de vivre au crochet de la societée alors forcements les idée noirs reviennes au galop,je dois tenir le coup ne seraice que pour la femme que j aime.voila en gros ce que je voulais dire et surtout faite gaffe a cette saloperie en vente libre ,si vous croyer etre dependent n ayer pas peur de pousser des portes et d appeler au secours ,il ni a rien de honteux bien au contraire .si ce petit message peut aider quelqu un je serais vraiment tres contents de moi pour une foie.MERCI

7 réponses à “”

  1. Helen dit :

    Bruno je suis opassé puisque j’ai vu ta demande sur le forum

    Ton blog est bien lancé
    Il va s’avéré surement très intéressant

    Bravo

    Helen

    Dernière publication sur Méméring Blog : Retour de franck77

  2. bruno72 dit :

    Merci Helen ,le fait de m avoir repondue va surement m encourager a en dire un peu plus merci encore Bruno

  3. jp57 dit :

    salut bruno
    j’ai lu ton blog avec un GRAND intéressement
    je vois que tu as déjà bien dégusté dans la vie, je travail aussi dans un métier de l’alimentation et c vrai que c très dur il faut faire beaucoup de sacrifice.
    bon courage pour la suite et deux mots « tien bon »

    A+ JP57

  4. devousamoi dit :

    je connais le problème de l’alcool . Mon père était alcoolique .
    pas simple pour une enfant de vivre au coté d’un alcoolique …
    Mon père était un homme très réservé , plutôt calme , travailleur …il aurait pu être un père exemplaire oui mais lorsqu’il ne travaillais pas il buvait peut être pas à outrance mais étant donné sa son petit  » gabarit  » quelques verres suffisaient pour qu’il soit complètement ivre !
    Il n’a jamais été violent , lorsqu’il était ivre il n ‘embètait personne mais Ma Mère ne supportant pas son état ..des scènes de ménage s’en suivaient ..les cris les reproches …et moi enfant , puis ado témoin de tout cela …!
    j’en voulait parfois à a mère de ses scènes que je ne supportait plus
    on recevait peu , comment recevoir alors que l’on ne savait jamais .ou trop bien comment Il allait rentrer .
    j’ai eu honte de mon père je l’ai hais parfois et je culpabilisais de le hair ! je l’aimais par dessus tout et je voulais qu’il cesse de boire . Lorsque je lui parlais il me répondait  » ma fille oui tu as un peu raison , mais je ne bois pas beaucoup , je vais faire un effort , promis  » Mais le week end suivant il avait oublié ses bonnes résolutions..!
    Et puis j’ai enfin appris à vivre à penser à moi et moins à son vice je me suis libérer de ce pesant fardeau , j’ai rencontré un homme qui ne boit pas , j’ai eu des enfants !
    Et c’est à ce moment là que mon père à cesser de boire et de fumer , très vite , suite à un avis médical qui lui à fait très peur , Il à réussi à tout stopper !!!! q
    Quelle joie pour moi comme c’était agréable de lui rendre visite sans crainte de le retrouver ivre …Oui quelle joie mais trop trop tardive pour moi , j’avais ma propre famille ….et même si ensuite nous avons pu , enfin , nous retrouver tous deux dans de merveilleux moments même si , enfin , nous avions des rapport , complice de  » père fille  » ..!c’était trop tard

    j’ai attendu toute mon enfance , j’ai espérer toute mon adolescence cela à perturber une partie de ma vie , Il a gaché ma jeunesse Mais Dieu que je l’ai Aimé et comme il me manque , et comme je regrette de ne pas lui avoir dit plus souvent
     » papa , je t’aime  »

    dsl de m’être épanché ainsi sur mon sort , mais cela m’a fait un bien fou
    sois plus fort que cette putain d’alcool tu dois lui tenir tête .je sais que c’est un rude combat mais crois moi la vie mérite que l’on se batte pour qu’elle soit belle
    c’est très courageux à toi de témoigner et c’est le départ d’une belle réussite …!
    tu n’es pas un parasite et si tu ne peux plus travailler et bien commencer à penser à toi , à la femme que tu aimes refais toi une santé souris à la vie de nouveau et puis ensuite tu pourras envisager quelque chose …et pourquoi pas du bénévolat pour aider des personnes dans la détresse , tes douloureuses expériences te servirais à aider les autres !!
    les échecs doivent nous aider à avancer , et un échec amène forcément sur un autre chemin moins tortueux puisque l’on connait les pièges
    allez courage et gros bisous je repasserais

    Dernière publication sur pause-café : S'amuser à bien articuler ( bis)

  5. amandine dit :

    salu bruno, je te dis tiens bon et ton histoir va surment aider mon cousin ki vien de sortir d’une cure pr l alcool, c’est très dur, il est enco tro faible et on ne sait pas koi fair pour l aider, il a perdu sa mere il y a 2 ans et il s’est plonger dans l alcool et la drogue, il n’a ke 20 ans et on a peur pour lui je vais lui raconter ton histoir en esperant ke ca va l aider . merci et je te souhaite bon courage pour la suite

  6. lemaire dit :

    Bonsoir Bruno , continue ta route mais ne lache pas les groupes de parole c est les seules personnes qui peuvent comprendre ta douleur ,si je ne les avait pas eu ses groupes qui sont maintemant des copains, copines, ont fait plein de sorties ensemble ,je serai morte il etait grand temps que j’arrete J’ai bue pendant 15ans apres le déces de mon ami . Ca fait 8ans que j’ai arreter mais je continue mes réunions deux fois la semaine et je me suis investie DANS L ASSOSCIATION et je fais du bénévolat car moi aussi je ne travaille plus et ca fait 8ans que je baigne dans le bonheur tout en etant toute seule à 58ans LA VIE EST BELLE SANS ALCOOL BON COURAGE

  7. bruno72 dit :

    MERCI
    Merci a vous tous pour vos encouragements,en effet je suis dans la période ou les questions fuses dans ma téte et ou je ne sais plus trés bien comments faire,mais je connais ce passage et crois savoir que faire .NE PAS LACHER PRISE;
    merci encore et a bientot
    BRUNO

Laisser un commentaire

 

Le Blog de LA PROSTATITE CH... |
ASSOCIATION DES MEDECINS ... |
Dentiste Equin Muriel TUDZIARZ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aide aux personnes difficultés
| La Drépanocytose
| Nous sommes tous UN